Le Mexique : un environnement financier incitatif pour les digitales nomades.

By Chris Prolls
Acapulco - Méxique - www.yalea.com
Acapulco – Méxique – www.yalea.com

Le Mexique attire de plus en plus une grande communauté de travailleurs nomades. La technologie permet, en effet, de voyager tout en travaillant et d’aller s’installer dans des pays d’Amérique Centrale comme Panama, le Costa Rica ou le Mexique.
Avant de partir vivre là-bas pour y développer ton activité, voici quelques points importants à connaitre sur ce pays. 

Profiter d’une fiscalité moindre au Mexique

Pour un travailleur nomade, le choix du pays d’expatriation se fait, notamment, sur des critères financiers : système fiscal bénéfique permettant de payer moins d’impôts et ratio gains/dépenses plus favorable.

Concernant le Mexique, le pays est prometteur grâce à son système fiscal assez réduit. En effet, la TVA mexicaine s’élève à 15 % et, comme dans la plupart des pays, l’exportation n’est pas facturée.

L’impôt sociétaire est de 300 pesos, environ 18 , soit le coût d’un déjeuner pas trop cher dans un restaurant en France. Il s’élève par contre à 28 % des bénéfices pour un revenu supérieur à 400 000 pesos (24 000 euros environ).

Malgré une réforme assez conséquente du système fiscal mexicain, le 1er janvier 2014, le pays reste toujours avantageux pour les travailleurs nomades.

Une personne physique résidente (étrangère ou non) est soumise à l’impôt sur les revenus de sources internes et externes. Le taux d’imposition s’échelonne de 3 à 28 % des gains pour une année civile. Le degré d’imposition est établi à la fois sur le niveau de salaire, les honoraires, les intérêts ou toute autre source de revenus perçue dans le pays.

Grâce à un taux d’imposition amoindri par rapport à d’autres pays, le Mexique est un lieu intéressant pour de nombreux nomades en quête d’une vie meilleure. 

Idéal pour des travailleurs nomades

Le Mexique est idéal pour mener un vie de travailleur nomade. En effet, le pays permet de bénéficier d’un coût de la vie plus bas et d’une imposition moins forte. Ce qui permet d’éviter les grosses dépenses et les frais contraignants de son pays d’origine.

L’idée est donc de percevoir des revenus identiques, tout en bénéficiant des avantages financiers du pays, pour ainsi assurer une augmentation de son chiffre d’affaires et de ses profits.

Les conditions à remplir pour vivre au Mexique

Vivre au Mexique nécessite le respect d’un certain nombre de procédures. Elles sont, toutefois, simplifiées pour attirer d’avantages de digital nomades.

En effet, pour rentrer légalement au Mexique, seul un passeport valide est indispensable.

Les règles concernant les visas d’entrée se sont récemment resserrées. Pour un travail sur le long terme, l’étranger doit avoir le visa FM3, valable un an et renouvelable quatre fois. Il est généralement donné aux personnes résidant au Mexique, mais dont l’essentiel des revenus provient de l’étranger, comme c’est le cas des digitales nomades.

Ce visa est délivré par l’institut national de l’immigration au Mexique. Il peut également être remis par les autorités consulaires d’un autre pays.

 

Pas besoin de grosses formalités pour aller tenter ta chance et faire des économies au Mexique. Ce pays te tente-t-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.