Les bonnes raisons de choisir l’Argentine pour s’expatrier.

By Chris Prolls
argentine - buenos-aires - allervoirailleurssijysuis.fr
argentine – buenos-aires – allervoirailleurssijysuis.fr

Situé en Amérique du Sud, comme la Colombie ou le Brésil, l’Argentine est un pays qui intéresse de plus en plus les étrangers, surtout les Anglais et les Français. Si tu es en quête d’un endroit privilégié pour réussir ta vie de nomade digital, l’Argentine t’offrira pas mal d’avantages. En voici une liste ci-dessous.

Un coût de vie globalement moins cher

S’il est vrai que le prix de certains produits (importés notamment) et services ont tendance à monter ces derniers temps, vivre en Argentine reste 2 à 3 fois moins cher qu’en France ou que dans n’importe quel pays européen.

Même si le coût d’un appartement est plus élevé pour un étranger que pour un résident, un expatrié ne paie, pour autant, pas plus de 300 € pour un bel appartement et 500 € pour un logement de 3 à 4 pièces dans la capitale Buenos Aires. De plus, il est relativement facile de trouver un logement.

À noter que les loyers sont en dollars pour les étrangers, et non en pesos (unité monétaire argentine) ni en euro.

En ce qui concerne l’alimentation, la nourriture est également moins chère. Tu trouveras un max de produits frais tels que viande, fruits et légumes.

Une intégration facile

Les Argentins sont ouverts et très accueillants, ce qui permet aux expatriés de s’intégrer facilement.

Sans oublier que le pays compte une trentaine d’associations françaises. L’Alliance française, notamment, est un lieu d’information et de conseil à Buenos Aires. Elle est utile pour les Français qui vivent dans la capitale ou qui y font un passage.

Des impôts plus légers qu’en France

En Argentine, toute personne physique, salariée ou travailleur indépendant, argentin ou étranger, doit payer d’impôt sur le revenu. Par contre, celui-ci est nettement plus convenable qu’en France.

Si tu n’es qu’en phase d’expérimentation de six mois ou moins dans le pays, tu n’es pas obligé de déclarer tes revenus. Tu pourras les déclarer dans ton pays d’origine.

Par contre si tu restes de 6 à 12 mois, il est obligatoire de payer des impôts sur les revenus de source argentine. Ce qui fait que les revenus venus d’ailleurs ne sont soumis à aucune imposition !

Attention toutefois à la limite des 12 mois. En effet, rester plus d’1 an implique que l’Argentine devient ta résidence fiscale et tu seras donc considéré comme un résident. Cela signifie que tous tes revenus (internes + externes) seront soumis à des impôts. Heureusement, le taux d’imposition de ce pays est assez léger. 

Le paiement de l’impôt se fait par année fiscale (de janvier à décembre), dans un délai de 4 mois. Il peut également se régler de manière anticipée, en 5 paiements de 20 %, sur la base du montant antérieur. Il s’applique seulement sur les revenus nets, c’est-à-dire après déduction des charges personnelles (charges familiales + déductions spéciales). En général, le taux d’imposition sur le revenu varie de 9 à 35 %.

Les démarches pour résider en Argentine

Vivre en Argentine nécessite l’obtention d’un visa de séjour auprès du consulat d’Argentine de ton pays de départ.

Il faut également obtenir un permis de séjour auprès de la direction des personnes étrangères, dans les 60 jours qui suivent ton arrivée sur le territoire argentin. Évidemment, ces démarches exigent un passeport valide.

Concernant la sécurité sociale, il est indispensable de s’inscrire auprès de la CFE (Caisse des Français de l’étranger) afin de bénéficier du régime de base de la Sécurité sociale française.

Bien qu’aucun vaccin ou traitement particulier ne soit obligatoire pour s’expatrier en Argentine, il est pourtant conseillé de mettre à jour ceux contre la diphtérie, le tétanos-poliomyélite, typhoïde, hépatite B et rage. Cela permet d’éviter tout risque, notamment dans les situations d’isolement où l’accès aux traitements est un peu cher et assez difficile dans le pays.

Alors, prêt à décoller pour l’Argentine ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.