Le Portugal : plus qu’un paradis fiscal.

By Chris Prolls
Lisbon-Portugal - lisbon.ticketbar.eu
Lisbon-Portugal – lisbon.ticketbar.eu

Le Portugal, comme Malte, est l’un de pays qui permet de vivre tranquillement en Europe.

Considéré comme un nouveau paradis fiscal pour les étrangers, le Portugal est un endroit parfait pour les travailleurs nomades. Un pays où vivre confortablement tout en économisant plus.

Laisse-moi te montrer tout ce que tu as à gagner en t’expatriant au Portugal.

Un coût de la vie 25% moins élevé qu’en France

On se pose souvent des questions sur la raison qui pousse les Français à s’expatrier au Portugal.

La réponse ? Le coût de la vie global y est 25% moins élevé qu’en France.

En effet, à revenu égal, un Français peut y vivre avec la même qualité de vie et en ayant plus d’économies à la fin du mois. Ce qui revient à gagner plus, ou à avoir un pourvoir d’achat beaucoup plus élevé, que dans n’importe quelle ville de France !

Outre le prix d’un logement, achat ou location, qui est moitié moins élevé qu’en France, l’alimentation est aussi 30 % moins chère !

À titre indicatif, dans la capitale Lisbonne, un expatrié peut vivre convenablement avec un budget journalier de 30 € tout compris.

De plus, le Portugal utilise également les euros, donc pas besoin de faire de change !

Des régimes fiscaux ultra-privilégiés

S’il y fut un temps où le Maroc était la meilleure destination au plan fiscal, et attirait beaucoup d’étrangers, celui-ci est désormais révolu. Place maintenant au Portugal !

Les autorités portugaises ont, elles aussi, adopté un système fiscal ultra-privilégié qui vise de toute évidence à attirer plus d’expatriés. Ce qui fait de ce pays le meilleur du point du vue du système fiscal, juste devant le Maroc et la Thaïlande.

En s’y installant, l’économie devient vraiment importante pour une personne qui gagne en moyenne 35.000 € l’année ou pour les couples qui perçoivent au-dessus de 80.000 €.

L’imposition des revenus pour les expatriés

Au Portugal, l’impôt sur le revenu des personnes physiques est fixé à 20% et calculé en fonction de la situation de chaque contribuable.

Les résidents sont assujetties à l’impôt sur la totalité de leurs revenus. Pour être considéré comme résident, il faut séjourner au Portugal plus de 183 jours pendant l’année fiscale, de manière continue ou non.

Pour les non-résidentes (qui demeurent moins de 183 jours dans le pays donc), seuls leurs revenus perçus sur le territoire portugais sont imposables.

Par contre, tous ceux qui viennent dans le pays pour profiter d’un paradis fiscal sont imposables sur l’ensemble de leurs revenus pendant 5 ans. 

Le plus avantageux côté fisc de ce pays est le régime spécial expatrié retraité.

En fait, depuis 1er janvier 2013, l’autorité portugaise donne aux seniors européens le statut spécial de « résident non habituel ».

De sorte que, en s’y installant, ils sont exemptés d’impôts sur une période de 10 ans. Au-delà de cela, ils sont soumis au régime habituel d’imposition sur le revenu des personnes physiques.

À noter que, en sortant du territoire portugais et en y entrant à nouveau, les retraités peuvent à nouveau bénéficier d’exemptions d’impôts au bout de cinq années.

Dernièrement, l’état portugais a annoncé également un allègement fiscal pour les sociétés.

Il s’agit d’une réduction massive d’impôts de 10 à 24 %. Ce sont les entreprises étrangères qui sont les cibles cette fois, et cela entraîne déjà de nombreuses délocalisations ces derniers temps.

Ce n’est pas pour rien que l’on dit que le Portugal est plus qu’un paradis fiscal.

Tout y est pour réussir en tant que digital nomade ou pour délocaliser !

Obtenir un visa pour le Portugal.

Si tu es en pleine planification de ton immigration au Portugal, tu dois déjà savoir que tu dois avoir un passeport valable plus de 6 mois.

Concernant le Visa, si tu penses rester longtemps, il est impératif de te renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat portugais dans ton pays.

Par contre, si tu es juste en phase d’expérimentation, il suffit d’un permis de séjour pour rester moins de 3 mois.

 

Petit paradis pour faire des économies grâce à des avantages fiscaux et à un coût de la vie réduit, le Portugal est une belle opportunité à 2 pas de la France. Alors prêt à partir ?

One thought on “Le Portugal : plus qu’un paradis fiscal.

  • Zendrini Sarah 27/01/2016 at 17:26

    Je confirme que vivre au Portugal est vraiment intéressant ! J’y ai vécu que deux mois, suffisant pour me rendre compte du rythme de vie, du coût de la vie et de la beauté de Lisbonne et des alentours. J’ai autant apprécié la culture, le mélange « océan-ville-nature » et la facilité que nous offre l’Europe, notamment en termes de confort. Financièrement c’est vraiment intéressant et ça reste en Europe. Le top ! Merci pour ces précisions fiscales que je ne connaissais pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.